COSTE Léon Martial Claude (1884–après 1929)

 Catégorie: Lettre C

Mis à jour le : 29/06/2022

Léon Martial Claude COSTE

1884 – après 1929

stucateur, puis directeur d’entreprise de reconstruction

 

né à Amarot (Saint-Martial-le-Vieux)

le 10 novembre 1884

fils de

François COSTE, cocher

Marie FIANCETTE, cultivatrice

En 1904, Léon habite Saint-Pierre-le-Bost avec ses parents.

En 1907, il travaille à Paris (75) et loge 150, rue Lamarck ;

en 1909, 61, rue Balagny, 17e arrondissement.

En 1911, il est à Rio de Janeiro (BRÉSIL) puis à Paris, de retour rue Balagny.

En 1912, il est à Tsarskoïe Selo (RUSSIE) puis de nouveau rue Balagny. C’est l’année de la reconstruction de la ►gare impériale de Tsarskoïe, qui servait à Nicolas II et sa famille pour aller du palais de Saint-Pétersbourg à celui de Tsarskoïe.

Léon est à Tsarskoïe en même temps que Henri LEGROS, aussi stucateur.

En 1913, il est à Vichy (03) 7, impasse Gilbert ;

en 1919 à Villers-Cotterêts (02), 47, rue Demoustier ;

en 1920, à Reims (51), 75, rue Libergier;

en 1923, toujours à Reims, 181, rue de Courcelles.

  Il épouse Jeanne SIGNAT le 15 octobre de la même année à Paris 16e (contrat Vincent).

 

En 1925, ils habitent Reims, 181, rue de Courcelles.