Annuaires des migrants maçons de la Creuse

Mis à jour le : 20/04/2021

Nombre de fiches : 22468

 

Un témoignage du rôle et de la vie des hommes qui depuis des siècles ont écrit l’histoire des Maçons migrants de la Creuse.

L’association « Les Maçons de la Creuse », forte de près de 400 adhérents et de plus de 30 ans d’existence, est composée d’acteurs de terrain passionnés par le patrimoine architectural, culturel, social, humain… de la Creuse.
Par son travail de recherche, par les témoignages de ses adhérents et sympathisants, par les apports des historiens, chercheurs…, l’association a identifié des milliers d’ouvriers du bâtiment et recueilli des milliers d’informations sur leur vie en Creuse et en migration.

Un travail de collecte participative et de mémoire collective pour :

  • Partager la vie des hommes et des femmes qui ont écrit une page importante de l’histoire de notre département, de notre pays. 
  • Valoriser le travail de recherche approfondie et sectorielle des adhérents.

Une présentation en deux parties distinctes et complémentaires

  • L’annuaire des entrepreneurs et maçons migrants (œuvre collective) qui intègre : 
    Des milliers de migrants du bâtiment du XVIe au XXe siècles, qu’ils soient maçons, tailleurs de pierre, peintres, stucateurs, architectes, tuiliers, plâtriers… recensés, étudiés et partagés par les adhérents de l’association. Ils sont issus de toutes les communes de la Creuse (et certains des départements limitrophes, notamment le nord de la Haute-Vienne) et sont partis dans quasiment tous les départements français et certains même à l’étranger.

    • Plusieurs milliers de « maçons de la Creuse » qui ont migré du XVIe au XXe siècles, qu’ils soient entrepreneurs, maçons, tailleurs de pierre, peintres, stucateurs, architectes, tuiliers, plâtriers…avec leurs état-civil, parcours professionnel, vie en Creuse et en migration, chantiers…
    • Et plus de 2 000 entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics de la Creuse (auteur : Jean Lelache), travail de recollement des entrepreneurs rencontrés au cours de ses recherches variées sur le thème des « Maçons de la Creuse ». 

L’annuaire intègre un moteur de recherche par nom, commune ou mot clé ; ainsi au gré des connexions, c’est un véritable tour de France dans les pas de nos aïeux qui est  proposé. De sacrés parcours et tranches de vie … une infographie riche avec livrets ouvriers, passeports, chantiers, photos… à découvrir.

Ils venaient de toute la Creuse, ils allaient partout : toutes les communes de la Creuse et de la zone de migration Haute-Vienne ont au moins un migrant dans l’annuaire. Quasiment tous les départements de France sont cités comme lieux de migration…

Mais quand on sait que plus de 35 000 hommes partaient chaque année au milieu du 19e siècle, l’annuaire ne peut être exhaustif et demande à être enrichi.

  • Le dictionnaire des ouvriers du bâtiment de l’ancien canton de Royère (23) du milieu du 17e au 20e siècle (auteure : Josette Moré)
    –   Présentation des communes concernées : Le Monteil-au-Vicomte et Châtain-  Royère – Saint-Junien-la-Bregère – Saint-Martin-Château – Saint-Moreil et Charrière – Saint-Pardoux-Lavaud et Morterolles – Saint-Pierre-le-Bost (Bellevue) – Le Compeix
    –   Plus de 12 000 fiches individuelles
    –   De nombreux documents : actes notariés – lettres de maçons – documents administratifs — Des photos de lieux et de personnes…

*********

Pour ajouter votre pierre à l’édifice, envoyez vos informations à contact@lesmaconsdelacreuse.fr ou utilisez la fonction « je souhaite compléter les informations » dans chaque fiche individuelle.

NB : Cet annuaire n’a pas de vocation généalogique, les données d’état civil ne sont donc pas exhaustives. Seules des données recueillies lors des recherches de l’association sur le thème « maçons de la Creuse » y sont mentionnées. Les informations contenues dans l’annuaire des migrants sont sous la seule responsabilité de l’auteur ou des sources citées.

Accéder à l'annuaire