2011 : Journée découverte – les fermes du Moyen Âge de Xaintrie

Samedi 7 mai 2011 : Journée découverte – les fermes du Moyen Âge de Xaintrie

Avec 66 participants, le car part à la découverte de la Xaintrie. Blottie entre le Bas Limousin, l’Auvergne et le Quercy, la Xaintrie est un plateau granitique entaillé de gorges profondes formées par le cours de trois rivières : la Maronne, la Clère et la Dordogne. Située à l’ouest du Massif Central, dans le département de la Corrèze et pour une petite partie dans le Cantal, son nom vient de Sainte Trie qui, par contraction, est devenue Xaintrie. Le groupe arrive vers 10 h au Puy d’Arrel, commune de Saint-Julien-aux-Bois (Corrèze).

08 Pierre Gire devant uune chaumièreweb Pierre Gire devant une chaumière.

Le village médiéval du Puy d’Arrel est une reconstruction fidèle de chaumières aux murs de pierres et toits de chaume dans leur environnement de chemins, jardins et vergers. Créé en 2006 par un passionné de vieilles pierres, Pierre Gire aidé de sa famille, le village s’étend sur 7 hectares à 600 m d’altitude et bénéficie d’un panorama exceptionnel sur les Monts d’Auvergne.

À cet emplacement, en 2004, il n’y avait rien ; aujourd’hui, il a surgi un village de l’an 1476. Tout y est juste, à sa place, comme créé par la main de l’homme de cette époque : les charpentes, les meubles, les vêtements, les sculptures… Nous avons pu découvrir le hameau en passant d’une ferme à l’autre, tout en admirant les différents animaux, le jardin, le mobilier qui les complètent et ses belles couvertures de chaume. Les participants ont apprécié, tant le film que la visite guidée qui décrivent la vie d’un village au Moyen-Âge.

09 Vue partielle du village  Une vue partielle du village.

Après le déjeuner à l’auberge de Saint-Julien-aux-Bois, c’est l’heure du départ pour la visite de la Maison de la paille et du grain qui se trouve à Escornailles (Cantal), à quelques kilomètres seulement du village médiéval.

La Maison de la paille et du grain est implantée dans une ancienne grange couverte en chaume jusqu’à la fin des années soixante dix, puis tout simplement avec de la tôle. En 1997, la commune acquiert cette grange pour en faire un musée où les nouvelles générations pourront découvrir le passé de leurs ancêtres ruraux. En 1999, un toit de chaume est réalisé et la grange entièrement restaurée.

La visite débute par une vidéo de 30 minutes environ qui rappelle l’historique du village et invite à découvrir le travail de la terre à travers la culture des céréales, plus particulièrement du seigle. On peut suivre ainsi les différentes étapes qui vont de l’ensemencement à la moisson jusqu’à la transformation en farine pour terminer par la fabrication du pain.

10 Les bouquets d'épis Bouquets d’épis de céréales.

Les anciennes utilisations de la paille et du grain sont évoquées dans d’autres salles à travers des photos anciennes et des outils traditionnels du travail de la terre que certains d’entre nous connaissaient à peine ou pas du tout.

Vers 16 h 45, c’est la tête pleine de souvenirs du passé que le groupe prend la direction de la Creuse.

Vous aimerez peut être aussi...