2016 : Sortie découverte – sur le plateau de Millevaches

Samedi 16 avril : Sortie découverte sur le plateau de Millevaches – les moulins de Chamboux à Peyrelavade – le village et le fournil de Servières, – l’église de Lestards – les ruines des Cars à Saint-Merd-les-Oussines.

Pour la première sortie de l’année, 86 adhérents se sont retrouvés à Peyrelevade le samedi 16 juin avec pour objectif de découvrir le patrimoine du plateau de Millevaches, terre de migration s’il en fut durant plusieurs siècles. L’Association « La Pierre Levée », qui a son siège à Peyrelevade, et compte dans son bureau M. et Mme Bournazel, adhérents à notre association, s’était proposée de nous organiser une sortie découverte autour des moulins de Chamboux, du village et du four à pain de Servières.

Une superbe journée s’annonçait mais c’était sans compter sur la météo qui a gratifié tous les participants à cette journée de la chute de trombes d’eau intermittentes nous obligeant même à interrompre la visite en cours au site des Cars. Excellent accueil à notre arrivée avec café et gâteaux à l’ancienne salle polyvalente puis départ en direction des moulins de Chamboux. Le temps est gris et pluvieux et la surprise est grande de découvrir, en approchant des moulins, des chemins et un parking défoncés dans les jours précédents par des débardeurs de bois. Décidément, il est bien difficile de faire cohabiter travaux forestiers, patrimoine, culture et tourisme, même dans un Parc Naturel Régional. Nos pensées vont à nos amis de « La pierre Levée » qui, depuis des années, aménagent ce circuit le long du ruisseau, ont restauré remarquablement et remis en état de fonctionnement deux superbes fours à pain, l’un fabricant de la farine à l’ancienne et l’autre produisant de l’électricité. Après les démonstrations et les explications, il est temps de rejoindre le village de Servières et son four à pain. Un petit tour dans le village permet de découvrir de remarquables constructions, héritages de nos bâtisseurs du plateau et la dégustation du pain fait spécialement pour notre venue, cuit dans un four restauré par l’association, nous met en bouche, réchauffe et réconforte les participants. Il est l’heure de passer à table.

Peyrelevade Lestards 16avril16 016webUn des deux moulins de Chamboux

Moulins de ChambouxVue générale du site des moulins de Chamboux

Après un accueil par Pierre Coutaud, maire de Peyrelevade, et un excellent repas dans la nouvelle salle polyvalente que nous étrennons, le groupe prend la direction de Lestards en passant devant le lac-tourbière de Servières inscrit en Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) et en longeant la vallée de la Vienne jusqu’à Tarnac. Christophe Petit, maire de la commune, nous attend et, profitant d’une courte accalmie, présente en détail les différentes étapes de la restauration de l’église, tout spécialement les travaux de la couverture en paille de seigle, qui fait l’originalité et l’unicité de l’église en France. Après les explications sur la restauration intérieure, la municipalité nous offre un pot et les philatélistes locaux en profitent pour vendre le « timbre du premier jour » consacré à l’église et émis fin juin 2015.

L'église de Lestards

 L’église de Lestards

Il est l’heure de prendre la direction des Cars, terme de cette journée et après la Vienne, c’est la Vézère qui nous accompagne dans notre remontée. A Saint-Merd-les-Oussines, nous sommes en présence d’un des sites archéologiques majeurs du Limousin qui voit passer 20 000 visiteurs par an. Pour les amateurs de « vieilles pierres » que nous sommes, c’est l’opportunité d’en savoir plus. Patrice Montzamir, archéologue départemental, a transmis de remarquables restitutions du site avec l’ancien étang, les deux mausolées et l’évolution de l’état des deux villas et nous attendons avec impatience de comprendre sur le terrain, de visualiser les constructions et leur architecture, d’entrer concrètement dans cet espace et dans la vie des hommes qui l’ont occupé durant sept à huit siècles, entre Gaule romaine et Antiquité tardive. Juste le temps d’arriver devant l’empilage des blocs de pierres taillées des mausolées, le ciel noircit subitement, des trombes d’eau s’abattent et nous obligent à rejoindre le car pour une visite commentée au micro !!! La frustration est grande. Il faut toute la bonne volonté de notre guide, son talent et ses explications détaillées pour nous faire percevoir l’importance du site. Au terme de ses commentaires, le pari est gagné et chacun promet de revenir…lorsque le soleil sera lui aussi de retour.

Peyrelevade Lestards 16avril16 043web Une vue du site archéologique des Cars

Vous aimerez peut être aussi...

X
- Entrez votre position -
- or -