2018 : Sortie-découverte dans la Combraille

Samedi 21 avril 2018 : Sortie-découverte dans la Combraille – la migration des maçons – les entrepreneurs – le bâti légué sur les communes de Brousse, Chard, Chatelard, Dontreix, Les Mars, Lioux-les-Monges

Sous un soleil d’été 70 adhérents de L’Association des maçons de la Creuse se sont retrouvés à Dontreix pour partir à la découverte des maçons migrants du secteur. Une visite préparée par Roland Nicoux, Président de l’Association, sur la base d’un énorme travail de recherche réalisé par deux fidèles adhérents : Jean Martin et Pierre Vernine.

Le groupe commence la journée par la traversée de la Forêt de Drouilles et ses points de vue sur les monts d’Auvergne pour revenir à Dontreix : explications sur la migration entre 1866 et 1936, regards sur quelques constructions intéressantes et évocation d’entrepreneurs locaux : les Mazet et les Bellot.

C’est ensuite la découverte du village d’Hauteserre, l’évocation de la Résistance au village de Roussines, le passage par le château des Vergnes (évocation des Touraille), par la grange de Trebeix (évocation d’Adolphe Urbe, maître charpentier).

Sur la commune des Mars, le groupe peut admirer le château de Cherdon situé sur une « île » du Cher et qui fut la propriété de Jean Ménard, entrepreneur de travaux publics (construction de la ligne de chemin de fer HanoÏ – Haïphong au Vietnam), puis de l’entrepreneur Irénée Aubrun (pont de Tancarville…). Toujours au Mars, le groupe est accueilli par la propriétaire du château des Sagnes (ex-propriété de Louis Ménard, entrepreneur aux Mars et à Paris). Dans le bourg, autour de la mairie, les écoles, l’église.. Roland Nicoux apporte des explications sur la migration dans la commune entre 1866 et 1936 et évoque les entrepreneurs : les Mazet, Piron, Poulangeon… Au cimetière, découverte du tombeau de Jean Ménard en granite de Carélie (région au nord de la Russie).

Après une pause bien méritée au restaurant le P’tit creusois au Compas, en présence de Valérie Simonet, Présidente du Conseil départemental, le groupe s’arrête au cimetière de la commune pour se nourrir d’explications sur la migration des maçons en 1866 et 1936 et sur les entrepreneurs du Compas : les Piron, Poulangeon, Raillard, Chartier, Lavergne. L’occasion de s’attarder sur la tombe en trachyte, sculptée, de l’entrepreneur Raillard.
Au village de Montgourd, sur la commune de Chard, c’est une grange construite par l’entrepreneur Piron qui retient l’attention. Accueil par le propriétaire actuel du domaine et explications techniques sur la charpente par Pierre Vernine.
Direction Brousse en passant par le domaine de Vauchaussade au Compas (grange du domaine réalisée par l’entreprise Raillard). A Brousse, arrêt devant la plus petite mairie de la Creuse, accolée à l’église et au cimetière, pour évoquer les maçons migrants entre 1866 et 1936 et l’entreprise Pangaud (dépôt d’un brevet de chemin de fer métropolitain).
Passage par Chatelard pour arriver à Chard : explications sur la migration dans cette commune en 1866 et 1936, vue sur la maison de Louis Touraille. Détour par le cimetière pour voir les tombes Touraille et surtout la stèle de celle des Lapatrie-Boulaye.

De retour à Dontreix, Roland Nicoux remercie toutes les personnes qui ont permis la réussite de cette journée et en particulier Jean Lelache et Pierre Vernine. Le groupe se sépare rassasié de soleil, de magnifiques paysages, de constructions, d’architectures, d’informations riches et étayées…, mais trouve la force d’entonner la traditionnelle chanson des maçons de la Creuse.

Vous aimerez peut être aussi...

X
- Entrez votre position -
- or -