2013 : Sortie découverte – Jarnages, Pionnat – Les Villedo, Bergeron et autres

Samedi 8 juin 2013
Sortie découverte et conférence : Jarnages et Pionnat – « Les Villedo, Bergeron et autres » avec Daniel Dayen

Une bonne cinquantaine d’adhérents se retrouvent pour cette sortie conférence entre Pionnat et Jarnages. « L’enfant du pays », Daniel Dayen, est à la fois notre guide et conférencier pour la journée.
La visite commence par l’ex-monastère des Ternes situé sur la commune de Pionnat. Dépendant d’un Ordre fondé en Italie au XIIIe siècle et supprimé au XVIIIe siècle, il ne reste aujourd’hui du monastère que les dépendances et le mur d’enceinte. L’église a été détruite et remplacée par une maison bourgeoise.

04 Orléans 04web

Pionnat, les Ternes. Devant l’entrée principale du mur d’enceinte du monastère.

De retour à la salle polyvalente, Daniel Dayen, s’appuyant sur ses recherches et celles d’historiens, dont Henri Gerbaud et Georges Delangle, évoque les familles Villedo, Bergeron et autres bâtisseurs du XVIIe siècle originaires de Pionnat et de Jarnages. Chantiers royaux, châteaux, églises, hôtels particuliers et fortifications aux noms prestigieux racontent l’histoire de la France.
Villedo, Bergeron mais aussi Hanicle, Mazière ou les de Tarade, sur plusieurs générations, se sont associés pour participer à la construction de Vaux-le-Vicomte, Versailles, Le Louvre, Les Tuileries, etc… ou les fortifications de Strasbourg, Sélestat ou Neuf-Brisach.

05 Pionnat 02web Une vue de l’assistance lors de la conférence de Daniel Dayen.

Quinze jours après le « petit Versailles » à Châteauneuf-sur-Loire, on découvre le rôle des Marchois, du simple manœuvre au Maître général des œuvres de maçonnerie des bâtiments du roi, œuvrant aux constructions du « grand Versailles ».

L’après-midi a été consacré à la visite des Forgettes, village natal des Bergeron où il reste une grange ayant appartenu à la famille. Après un passage près de Clermonteix, village natal de Villedo où il ne subsiste aucune trace de bâtiments de la famille, le groupe a pris la direction de Jarnages.
Dans le bourg, les participants ont découvert de très belles lucarnes et sont partis à la recherche du célèbre « canon de bois ». A chaque arrêt, l’occasion était belle pour Daniel Dayen, auteur d’un ouvrage sur le sujet, de raconter, avec humour et dérision, les fameuses histoires qui font la célébrité de la commune. La promenade s’est terminée à la salle polyvalente où chacun put enfin admirer la « pièce d’artillerie pour pacifistes ».

Journée superbe qui a apporté un éclairage nouveau sur les bâtisseurs marchois du XVIIe siècle. Une répétition générale au voyage de Pentecôte 2014 qui doit nous conduire, entre autres, à Versailles.

Vous aimerez peut être aussi...

X
- Entrez votre position -
- or -