Photos et vernissage de l’exposition « énergie et bâtisseurs »

« énergie et bâtisseurs »
Exposition visible du 14 juillet au 30 septembre 2017, 22 grande rue, 23500 Felletin
Lundi – mardi -mercredi -jeudi – samedi et dimanche de 14h à 19h
Vendredi de 10h à 12h et de 14h à 19h

Toutes les recherches qui servi à la réalisation de l’exposition ont fait l’objet du bulletin de liaison N° 21 (en vente sur la boutique)

LES PHOTOS DE L’EXPOSITION

LE VERNISSAGE

A l’invitation de Roland Nicoux, Président de l’Association « Les maçons de la Creuse » et de Jeanine Perruchet, Maire de Felletin, une centaine de personnes s’est réunie le mercredi 12 juillet, Espace Tibord du Chalard à Felletin, pour assister au vernissage de l’exposition « énergie et bâtisseurs ».

Un vernissage en présence d’André Chandernagor, ancien ministre, Vincent Turpinat, suppléant du Député de la Creuse, Jérémie Sauty, Conseiller départemental d’Auzances, représentant la Présidente, et Agnès Guillemot, conseillère départementale de Felletin.

Roland Nicoux, après avoir remercié Les Archives départementales de la Creuse et EDF (représentée par Francis Pontégnie, Directeur de cabinet régional d’EDF Limousin, et par M. Salagnac du groupe  Maulde Thaurion) qui ont apporté un précieux concours à la réussite de l’exposition, a rappelé que ce projet est l’œuvre d’un travail collectif construit sur les recherches d’Alain Carof, adhérent de l’Association. Il remercie chaleureusement Alain Carof, Michéle Seignol et Jean Lelache pour leur implication à ses côtés dans la réalisation de l’exposition.

Il présente ensuite les 17 kakémonos de l’exposition qui retracent l’histoire des structures bâties (moulins, usines et barrage) que l’homme a construit pour apprivoiser l’eau et la transformer afin d’en tirer une énergie de plus en plus puissante et maîtrisée : l’énergie hydraulique mécanique et électrique.
Il évoque tour à tour les moulins, papeteries, filatures…qui bordaient la Creuse du nord au sud sur une dizaine de kilomètres entre Felletin et Aubusson, puis le barrage des Combes créé en 1917.

L’occasion de suivre l’évolution des activités artisanales et industrielles déployées de 1817 à aujourd’hui, celle des métiers et des hommes, et d’en tirer quelques conclusions sur l’apport de l’eau, cette richesse naturelle, au développement économique d’un territoire.
L’occasion de découvrir un patrimoine bâti lié à l’eau non dénué d’intérêt soumis à des conditions (climatiques et de résistance) particulières et à des réglementations rigoureuses, ainsi que le savoir-faire de nos bâtisseurs qui, chez eux comme ailleurs où ils ont acquis une notoriété, laissent un bel héritage.

Vous aimerez peut être aussi...

X
- Entrez votre position -
- or -