2017 : Sortie-découverte – Vichy, la ville, son histoire, son patrimoine et les réalisations de deux creusois

Samedi 30 septembre 2017 : Sortie-découverte – Vichy, la ville, son histoire, son patrimoine et les réalisations de deux creusois, l’architecte Jean LEFAURE et l’entrepreneur Eugène CHAUMENY.

 

Les recherches de deux adhérents de l’Association « Les maçons de la Creuse » :
– Josiane MORE sur les migrants bâtisseurs du canton de Royère (23)
– Jean LELACHE sur les entrepreneurs d’origine limousine
ont permis de révéler que l’Empereur Napoléon III avait confié plusieurs de ses réalisation vichyssoises à l’architecte creusois Jean LEFAURE  et que dans les années 1925 l’entrepreneur creusois Eugène CHAUMENY a été l’auteur de nombreux édifices de la ville thermale.

Jean LEFAURE, né à Vallière (23) le 24 septembre 1814. Remarqué par Napoléon III, il est chargé de l’aider à construire, à partir de 1861, la nouvelle station thermale de Vichy et notamment certains des édifices nécessaires au logement de l’Empereur et de sa suite. Ainsi fut-il l’auteur des chalets impériaux (Villa Eugénie en 1863 et Villa de l’Empereur 1864), de l’église Saint-Louis, de l’ancienne mairie, de la place du Fatitot…

Les chalets impériaux

Eugène CHAUMENY, né le 7 novembre 1886 à Saint-Moreil (23). Il œuvre à Vichy à partir de 1912 en tant que stucateur, puis s’oriente vers les bâtiments et travaux publics. Il construit ainsi à Vichy l’hôtel Le Mondial (1928), le marché couvert et la Poste (1935), le parc d’enfants (1936), la piscine du Sporting (1939) et dans la fin des années 60 les immeubles HLM et le Tour des Ailes.

l’intérieur du temple l’hôtel Le Mondial

C’est donc sur les traces de ces bâtisseurs que près de 80 adhérents de l’Association  » Les maçons de la Creuse » ont affronté la pluie et parcouru à pied les rues de Vichy. Une promenade qui les a aussi conduits à admirer les incontournables de Vichy que sont le Casino, l’Opéra, le Grand établissement Thermal, les hôtels particuliers, mais aussi le Temple protestant dont les stucs sont l’œuvre de trois creusois : Eugène CHAUMENY (Saint-Moreil 1886), Léon Martiel Claude COSTE (Saint-Martial-le Vieux 1884) et François René LEBRETTE (Saint-Moreil 1902).
Pendant toute la journée les adhérents ont pu bénéficier des commentaires éclairés de Marie-Françoise MISME, une passionnée du patrimoine vichyssois et de Michel AUROUX, adhérent de l’Association, spécialiste des stucs et staffs.

Enfin, en évoquant l’histoire de Vichy, capitale de la France de 1940 à 1944, Roland Nicoux, Président de l’Association  » Les maçons de la Creuse » n’a pas manqué de rappeler que cette période marque un tournant dans l’histoire de l’école du bâtiment de Felletin fondée en 1911. En effet, c’est en 1942 qu’a été adopté le projet d’extension de l’école en vue d’atteindre un effectif de  600 élèves et le 10 mars 1944 les plans et la maquette des architectes J-P Paquet et P. Villemain sont prêts pour la pose de la première pierre prévue en présence du maréchal Pétain, mais… l’histoire en a voulu autrement.

Vous aimerez peut être aussi...

X
- Entrez votre position -
- or -